Cie de création et de diffusion de spectacles vivants – Montpellier

Il est des cadeaux déplacés et inutiles. Ainsi, personne ne songerait à offrir des jumelles à Gilbert Montagné ; aucun représentant du gouvernement français n’aurait offert un saxophone à Bill Clinton (lorsqu’il était président en exercice) car on savait que le cher homme avait plus d’aptitudes à se faire aspirer l’instrument plutôt que d’y souffler dedans lui-même ; on n’offrirait pas non plus à Ségolène Royal un séjour à Paimpol pour le grand pardon des pêcheurs…

Mais Michèle Obama n’a pas cette retenue et ces scrupules typiquement français. Aussi n’a – t’elle pas hésité à faire cadeau d’une guitare à Carla Sarkozy-Bruni – et quelle guitare ! – pas une XP que l’on peut trouver dans tous les dépôts-vente machin converters à 80 €, non ! la guitare de Carla est la Rolls des guitares folks, une Gibson, et la première dame de France va pouvoir y gratter les 3 accords et demi qu’elle connaît et même composer trois disques en écrivant des mélodies sur les deux premières lignes de la portée… Si c’est pas jeter l’argent du contribuable américain par les hublots de l’avion « force one » survolant New York, ça !

Le grand gagnant dans cette affaire est notre président, car Carla, en présence du couple présidentiel américain, sera obligée de faire croire qu’elle se sert un peu de sa guitare – Vous savez comme quand la cousine de Rodez vient manger à la maison et qu’à la fin du repas on sort l’horrible service à café rose et or qui est son cadeau de mariage – Alors pour paraître plus grand à côté d’Obama, Nicolas Sarkozy n’aura plus besoin de marcher en faisant des pointes comme une ballerine, il lui suffira de monter sur le coffre de la Gibson.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Il n'y a aucun événement à venir.

Sur Facebook
Archives