Cie de création et de diffusion de spectacles vivants – Montpellier

jacques.jpg

Certes je pouvais vous parler ici du désastre culturel que représente l’été en Languedoc-Roussillon. Moi qui ne prend pas de vacances et qui persiste à lire les journaux chaque jour, je suis effondré par ce qui nous est proposé, par le niveau revendiqué et par cette profusion totalement pervertie par l’idée de se vendre à tous prix…
Je pouvais aussi vous parler des désastres humains qui se profilent dans les fractures sociales absolues (en haut comme… en bas) qui nous sont offertes, dans un même pays pourtant, en toute impunité et qui annoncent que le pire est toujours à venir…
Je pouvais, mais l’information vient de me rattraper et de me prendre à la gorge : Thierry Jonquet, l’écrivain Thierry Jonquet, vient de mourir : à 55 ans ! Au début de l’été il avait été pour moi qui le lisait depuis plusieurs années (comme je lis Daenninckx, Jean-Bernard Pouy ou Gérard Delteil), un véritable choc intellectuel avec son livre « Ils sont votre épouvante, vous êtes leur crainte », un livre incandescent, totalement désespéré car d’une humanité tellement décryptée, percée à jour dans ses rouages les plus obscurs… Oui ! Thierry Jonquet est mort, et je vous le dis : demain qui pourra encore dire les vérités de ce que nous vivons ? Nous qui nous ignorons comme jamais les uns les autres, découragés de comprendre et d’agir, imperturbablement conviés aux seules agapes du décervelement, dans la sarabande des faux prophètes et des penseurs patentés, payés, engraissés, pour que rien ne bouge…
Oui ! je pouvais dire ici que les désastres culturels sont le terreau de tous les autres… Je le dis, et je suis dégoûté !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Il n'y a aucun événement à venir.

Sur Facebook
Archives