Cie de création et de diffusion de spectacles vivants – Montpellier

Ah le cœur… Je ne suis ni Rodrigue ni César… mais le cœur parfois ça s’impose, ça décide, ça oblige d’annuler, ça perturbe, ça bouscule, ça vous oblige de tout arrêter et de ne plus être indispensable, ça vous met sur le bord de la route… Allons, pas de problème : le tout est de ne pas y rester !

… Et donc beaucoup d’annulations en ce début de mois de février (après les Chants d’Honneur prévus à Mélina Mercouri et remplacés au pied levé par Marine Desola et son Boris Vian – L’honneur est sauf n’est-ce-pas ?!), beaucoup de créations reportées (Monsieur monsieur Tardieu renvoyé au mois de mai, après le printemps des poètes…), beaucoup de décisions renvoyées… Ça énerve !

Nous avons fini pourtant par honorer les rendez-vous que nous avions du repousser… Avec Mme Bigas en charge de la culture à l’agglo de Montpellier, jeune femme charmante et attentive, assurément prête à nous aider… Avec Josianne Collerais en charge de la même responsabilité à la Région Languedoc Roussillon, un peu étonnée de l’évolution de l’Acte Chanson, mais décidée elle aussi à soutenir « les derniers militants fous de la chanson ». Va falloir décidemment se reposer la question du réseau « Chanson Bio » !

Subventions, vous avez dit : subventions !… La ville vient de nous verser les 8000€ annoncés pour 2009, et la Région les 5000€ restant sur l’attribution 2008… En vérité, ce n’est pas de refus car comme pour beaucoup de structures artistiques et/ou culturelles le début d’année est souvent difficile… On souffle d’autant plus que le Conseil Régional vient de nous annoncer 10000€ pour 2009 ! Au fait, mais que fait le département de l’Hérault ? (Je plaisante !)

La vérité m’oblige à dire que je suis très peu allé voir des spectacles en ce mois de février très …médical. On comprendra alors l’immense plaisir que j’ai éprouvé le 20 février dernier dans la grande salle du Devézou à Montferrier… Et pour cause, c’est nous qui organisions le concert de Il Canto Italiano et nous avons pulvérisé le record de participation à nos concerts de Montferrier : 120 personnes, c’est super, et nos 2 artistes Pasqualino Frigau (au chant et à l’ocarina) et Gino De Zarlo (à la guitare) ont été plus qu’à la hauteur de l’évènement. Du grand art !

Le lendemain par contre le bide absolu pour les Chants d’Honneur à la Mdq Emma calvé : les vacances, peu ou pas de pub, …, et des spectateurs trop en retard, nous avons annulé… Des questions assurément sur ce spectacle que nous pensions être en phase parfaite avec le mouvement social et qui n’arrive pas à démarrer !

… Et les CD, dis, les CD ? Eh bien nous en avons reçu un seul, le nouvel opus de Bangril le melgorien citoyen du monde. Sous le titre « Un monde si beau… ». 10 titres voués aux métissages musicaux nés autour de la méditerranée sur des textes soucieux de fraternité et parfois de poésie « La mer est musique, les notes et les mots comme un rodéo dansent sur les flots… C’est magique ! »

Un mot encore pour annoncer que Crescendoo existe officiellement à la Préfecture de l’Hérault, à l’INSEE et bientôt à la commission des licences de la DRAC… Amis artistes, vous qui êtes confrontés à des obligations administratives de plus en plus draconiennes pour faire votre métier, rassurez-vous : l’aventure continue ! N’hésitez-pas à appeler Marie-Hélène, elle est toujours là pour vous.

Comment est-il possible d’aller à un spectacle quand la douleur frappe ? Nouma n’est plus parmi nous, mais il aurait aimé qu’Hervé Tirefort lui dédie la « Chanson bio » qui depuis tant d’année accompagne notre travail… C’est ce qu’a fait Hervé à la MPT Albert Camus dans un concert débordant de ses talents multiformes, menant constamment le public du rire à l’émotion, sans précaution mais avec une efficacité redoutable.

Il restait le Cabaret du Vin à présenter aux Caves de Trinque Fougasse pour de futures « Bacchanales » du côté de l’Aude… Cela fut fait et bien fait dans la complicité souriante de Gilbert et de Jacques (oui ! moi-même).

… Et bon anniversaire à Jean-Pierre Lesigne qui a eu 75 ans le 26 février. La fête s’est passée… au Pet au diable… 44 ans après !

Jacques

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Il n'y a aucun événement à venir.

Sur Facebook
Archives