Cie de création et de diffusion de spectacles vivants – Montpellier

Dieu n’avait fait que l’eau; mais l’homme fit le vin. (Victor Hugo)

François HADJI-LAZARO 

Il a toujours été idéaliste. C’est un trait de caractère probablement hérité de son père, militant communiste. (Eric Nahon)

Que ce soit sous son nom, ou dans les différents groupes qu’il a animés (Pigalle, Les Garçons bouchers), François Hadji-Lazaro a signé une belle série de chansons qui sont autant de tranches de vie quotidienne.

Doté d’un caractère étrange, il est, paraît-il, devenu un spécialiste de vin bio. Pourquoi en douterait-on ?

 

[audio:http://www.actechanson.fr/wp-content/upload/06-Hommage-Au-Doux-Nectar.mp3|titles=06 Hommage Au Doux Nectar]

HOMMAGE AU DOUX NECTAR

Il existe une sensation A portée de tire bouchon

Elle ravit les yeux, le nez Et, puis surtout le gosier Faut pas hésiter

Une espèce de résumé De ce que la terre peut nous donner

Toute la saveur de la pierre Du soleil et des rivières

 

Hommage au doux nectar Au vin, pas au pinard

Il faut savoir goûter Tous les sens éveillés

Hommage au doux nectar Au vin, pas au pinard

On va pas laisser ça Au beauf qui apprécie pas.

 

Faire de quelques grains de raisins

Un moment de plaisir divin Comment un viticulteur

En y mettant tout son cœur Nous crée le bonheur.

Quand pète enfin le bouchon Le vin parle de sa région, avec passion !

Quand ce qu’on a sous le nez Sent la violette et les près

Quand dans la bouche le miel A rencontré la cannelle, sensationnel !

Et quand le verre qui brille Ressemble à la bouche des filles.

 

Hommage au doux nectar Au vin, pas au pinard

Il faut savoir goûter Les papilles écartées

Hommage au doux nectar Au vin, pas au pinard

Si t’as pas les moyens Va boire chez les voisins

 

L’occasion de voyager Au grand air, sans se déplacer

Derrière une bouteille de vin Ya des hommes et du raisin

Et puis, un patelin De la Bourgogne à Bordeaux

Du Cabernet au Pinot Se contenter de ce qu’il y a de mieux

Jusqu’au devant de la Condrieu ? Ah ! nom de Dieu

Remonter toute la Loire Simplement le long d’un bar

Un Corton-Charlemagne Que l’on goûte avec une femme

 

Hommage au doux nectar Au vin, pas au pinard

 Pas besoin de pognon Pour faire la collection

 

RENAUD 

Oserais-je dire que je tiens cette chanson de Renaud comme une des plus magnifiquement écrites de son répertoire ?

Datée de 2005, la chanson accompagnait la « renaissance artistique » du chanteur, après sa rencontre avec une nouvelle compagne qui, semble-t-il, l’entraîna à redevenir lui-même.

Hélas :

Comme il y a eu Gainsbourg et Gainsbar Y’a le Renaud et le renard

Le Renaud ne boit que de l’eau  Le renard carbure au Ricard.

[audio:http://www.actechanson.fr/wp-content/upload/01-08-Les-Cinq-Sens.mp3|titles=01 08 Les Cinq Sens]

LES CINQ SENS

A part Brassens et les oiseaux
Quoi écouter ?
L’eau qui rigole au caniveau
De mon quartier
Le vent qui vient tirer des plaintes
Aux peupliers
Et toujours la folle complainte
De Charles Trenet …

A part à ta peau de sirène
A quoi toucher ?
A l’outil taillé dans le chêne
Ou l’olivier
Au crayon que l’enfant promène
Sur un cahier
Aux touches d’ivoire et d’ébène
D’un vieux clavier

A part à tes fruits défendus
A quoi goûter ?
A l’impossible à l’imprévu
Et au danger
A ce bon verre de vieux vin rouge
Si parfumé
A tes lèvres que tu entrouvres
Sous mes baisers

A part la lumière de Doisneau
Quoi regarder ?
La rivière au bord de l’eau
Au mois de mai
L’enfant qui joue du violon
Les Pyrénées
Ton joli cul tes seins bien ronds
Tes yeux fermés

A part les coquelicots de juin
Quoi respirer ?
Le pain qu’on partage et le vin
Qu’on a tiré,
A la santé d’un bon copain
A l’amitié
A l’amour que j’ai dans les mains
Que tu m’as donné
Que tu m’as donné

 

TRI YANN 

Comme leur nom l’indique, les Tri Yann sont au moins trois : Jean-Paul Corbineau, Jean-Louis Jossie et Jean Chocun, trois Jean de Nantes aujourd’hui devenus… huit !

Grands défenseurs de la musique celtique et de la chanson bretonne, depuis plus de quarante ans (le groupe est né en 1970) ils parcourent les scènes du monde entier avec un répertoire traditionnel et original.

Le titre Chanson à boire date de 2001 (sortie de l’album Ar Gwellan Gant). Il reprend le texte d’une chanson traditionnelle du moyen-âge.

[audio:http://www.actechanson.fr/wp-content/upload/Triyann-Chanson-�-boire-MP3JUICES.COM_.mp3|titles=Triyann – Chanson � boire – [MP3JUICES.COM]]

CHANSON A BOIRE

Qui veut chasser une migraine
N’a qu’à boire toujours du bon
Et maintenir la table pleine
De cervelas et de jambon

L’eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons
L’eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons

Le vin goûté à ce bon père
Qui s’en rendit si bon garçon
Nous fait discours tout sans grammaire
Et nous rend savant sans leçon

L’eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons
L’eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons

Loth, buvant dans une taverne
De ses filles enfla le sein
Montrant qu’un sirop de taverne
Passe celui d’un médecin

L’eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons
L’eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons

Buvons donc tous à la bonne heure
Pour nous émouvoir le rognon
Et que celui d’entre nous meurt
Qui dédira son compagnon

L’eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons
L’eau ne fait rien que pourrir le poumon
Goûte, goûte, goûte, goûte compagnon
Vide-nous ce verre et nous le remplirons

 

 

Une réponse à Vin des Poètes – épisode 23 : le temps des chansons (7)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Il n'y a aucun événement à venir.

Sur Facebook
Archives