Cie de création et de diffusion de spectacles vivants – Montpellier

Sans doute cela doit-il arriver un jour, cet instant où l’on décide qu’il est temps de rentrer à la maison, au milieu des siens, et qu’il convient de saluer une dernière fois ceux avec qui on a partagé la route, si longtemps que l’on croyait pour toujours…

Après plus de quarante années passées parmi nous, Yamari Cumpa a donc décidé de retourner en Argentine, dans son premier pays d’où un jour les militaires, le fascisme, l’avait chassé… Durant de longues années Yamari est resté parmi nous donnant à entendre ce qu’il connaissait le mieux, ce qu’il était le mieux capable de partager, la musique d’Amérique du Sud, depuis les hauts plateaux andins aux barrios les plus populaires des grandes villes argentines, une musique mélancolique et dansante, typique et reconnaissable entre toutes…

Nous devons à Yamari Cumpa (et comment ne pas penser ici aussi à Chango Ibarra avec qui il mena tant de défis artistiques, Chango qui nous a quitté – pour toujours – il y a quelques mois à peine) la découverte de ces musiques, de ces rythmes, de ces mots et de ces notes tellement chargées d’humanité que tout un continent s’y reconnaissait et s’adressait ainsi au monde, porteurs de tant de beautés naturelles, de tant de valeurs humaines qu’il nous semblait les connaître depuis toujours sans même les avoir approchées… Miracle de la musique, formidable don des musiciens d’être capable de porter ce miracle et de le donner à vivre… Yamari et Chango nous l’ont appris : il faut avoir confiance dans les artistes, ils peuvent transformer le monde !

Dans un ultime rendez-vous, Yamari Cumpa sera ce vendredi soir à partir de 19h à la Maison pour Tous Marcel Pagnol à Montpellier, en compagnie de Hugo Diaz Cardenas avec qui il nous entrainera une dernière fois sur les routes brûlantes d’humanité de l’Amérique Latine. Organisée par l’association Tierra Latina et le collectif Alba, la soirée – toute de convivialité – proposera aussi une exposition de photos de Mabel Zarama, un documentaire sur l’Argentine d’aujourd’hui et des spécialités latino américaines (Ah ! les empanadas !) à déguster. 

A écouter :  [audio:http://www.actechanson.fr/wp-content/upload/Aoniken-Yamari-Cumpa.mp3|titles=Aoniken – Yamari Cumpa]

2 réponses à Le dernier concert de Yamari Cumpa à Montpellier

  • Bonjour. Nous sommes, Chantal Bruno et moi-même, le couple de danseurs amis de Cumpa qui avons eu l’immense plaisir de danser le soir de sa despedida sur le tango, la milonga, la chacarera et la zamba joués par lui-même et son ami Hugo. Nous espérons que ce plaisir fût partagé par le nombreux public, ami et inconnu.
    Hélas, nous n’avons aucun souvenir photographique de cet heureux moment, qui est de plus le dernier passé avec Cumpa avant son départ.
    Au cas où vous disposeriez de quelques photos prises ce soir-là, nous vous serions très reconnaissants de nous les communiquer, soit à l’adresse mail sus-indiquée, soit à notre adresse à Nîmes 30000, 4,Impasse des Alisiers.
    Avec nos remerciements.
    Gérard Cardonnet.

  • je pense a alain coya du groupe quimantù crée dans les années 1970, je savais pas que yamari n’était pas bien, je savais qu’il était retourné en argentine car il m’avait répondu sur internet , il est parti rejoindre sa copine mercedez sosa et il chante la haut. je garderai un souvenirs de lui chantant des chansons du groupe que je connaissais par coeur.

    repose en paix yamari cumpa

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Il n'y a aucun événement à venir.

Sur Facebook
Archives