Cie de création et de diffusion de spectacles vivants – Montpellier

J’espère que les services compétents de la Région Languedoc Roussillon sont abonnés à l’Hérault du Jour, ou ont l’habitude de chercher des informations ou des commentaires sur ce blog au contenu remarquable (applaudissements sur les bancs de l’Acte Chanson). L’Hérault du Jour de ce dimanche publie en effet un article né lors du récent Midem et qui rend compte d’ une évolution du milieu musical qui tendrait à prouver que désormais on peut vivre de son métier de chanteur sans passer par un label ou une agence artistique. « Pour certains, la voie du succès se fait hors des sentiers battus… Il y a bien une vie hors labels » écrit le quotidien.

Oui ! Qu’en pense la Région ? Elle qui multiplie au contraire les obstacles aux créateurs au nom d’une prétendue défense du secteur. « Un vrai artiste professionnel (dans le secteur de la musique) est un artiste qui a un producteur » avait osé dire une responsable de Réseau en scène… « Un livre n’existe que s’il est passé entre les mains d’un vrai éditeur » avait osé redire la directrice de LRLL (Languedoc Roussillon Livre et Lecture) révélant les choix « réfléchis » de la structure régionale, d’évidence une fois encore à côté de la réalité…

Au fond ces choix n’étaient que les précurseurs de la politique culturelle « hollandaise » choisissant aujourd’hui, comme en tous domaines, de favoriser les seuls « marchands » et préférant brader les acquis de la Culture française et de ses « exceptions » (voir les déclarations de José Manuel Barroso à ce sujet).

Voici l’article. C’est aussi pour ce qu’il dénonce, ou révèle, que nous marcherons demain. (Rendez-vous à 12h pour un pique nique au Parc Rimbaud à Montpellier.)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Agenda

Il n'y a aucun événement à venir.

Sur Facebook
Archives